expédition


expédition

expédition [ ɛkspedisjɔ̃ ] n. f.
XIIIe; lat. expeditio
I
1Vx Action d'expédier (I, 1o) ce qu'on a à faire. L'expédition d'une affaire. achèvement, exécution. Admin. Le président du Conseil démissionnaire est chargé de l'expédition des affaires courantes.
2(1500) Opération militaire exigeant un déplacement de troupes ( guerre; campagne). Conduire une expédition contre l'assaillant. Expéditions entreprises pour délivrer les lieux saints. croisade. Expédition française en Égypte, au Mexique. Expédition rapide pour surprendre l'ennemi. coup (de main), raid. Par ext. Expédition punitive.
(1835) Voyage d'exploration dans un pays lointain, difficilement accessible; hommes et matériel nécessaires à ce voyage. Préparer, organiser, financer une expédition scientifique. mission. Expédition polaire, africaine ( safari) . Les membres, le matériel, les véhicules d'une expédition. Iron. C'est une véritable expédition; quelle expédition ! se dit d'un déplacement qui exige de nombreux préparatifs, beaucoup de matériel. ⇒ équipée.
II
1(1680) Dr. Copie littérale d'un acte ou d'un jugement. ampliation, copie, double. Expédition revêtue de la formule exécutoire. grosse. Délivrer l'expédition d'un contrat.
2(1780) Opération par laquelle on assure le départ (des marchandises, du courrier) en vue de leur acheminement vers une destination. envoi. Service chargé de l'expédition du courrier ( 1. départ) . Expédition d'un colis par la poste. Expédition par bateau, par avion, par camion, par chemin de fer. Déclaration, bordereau, récépissé d'expédition. Quantité des marchandises expédiées. Les expéditions ont augmenté. chargement.
(1988) Dr. Envoi de marchandises d'un pays de la C. E. E. à destination d'un autre État membre. exportation.
⊗ CONTR. Réception.

expédition nom féminin (latin expeditio, -onis, de expedire, préparer) Action d'accomplir rapidement quelque chose, de l'achever ; exécution : L'expédition des affaires courantes. Action de faire partir quelqu'un, quelque chose pour une destination ; envoi : L'expédition du courrier. Objet expédié, quantité de marchandises expédiées : J'ai bien reçu votre dernière expédition. Opération militaire comportant un envoi de troupes vers un pays éloigné : L'expédition de Bonaparte en Égypte. Coup de main organisé ; raid : Une expédition punitive. Voyage scientifique dans un pays éloigné ou difficile, ou voyage touristique plus ou moins important ou mouvementé ; hommes et matériel participant à ce voyage : Expédition au pôle Sud. Familier. Déplacement jugé difficile ou en un lieu éloigné : C'est une expédition que d'aller le soir chez vous. Copie certifiée conforme à l'original d'un acte notarié. Expédition de jugement, copie assortie de la formule exécutoire délivrée par le greffier en chef. ● expédition (expressions) nom féminin (latin expeditio, -onis, de expedire, préparer) Port d'expédition, port d'où partent les navires de commerce chargés. ● expédition (synonymes) nom féminin (latin expeditio, -onis, de expedire, préparer) Action de faire partir quelqu'un, quelque chose pour une destination ; envoi
Synonymes :
Objet expédié , quantité de marchandises expédiées
Synonymes :
Opération militaire comportant un envoi de troupes vers un pays...
Synonymes :
Voyage scientifique dans un pays éloigné ou difficile, ou voyage...
Synonymes :

expédition
n. f.
d1./d Vieilli ADMIN Action d'exécuter avec diligence. Expédition des affaires courantes.
d2./d Action d'envoyer, de faire partir. Expédition d'un colis.
d3./d Entreprise de guerre hors des frontières. L'expédition de Bonaparte en égypte.
|| Par ext. Expédition scientifique au pôle Nord.
Iron. ou plaisant Quelle expédition!
d4./d DR Copie littérale d'un acte judiciaire ou notarié.

⇒EXPÉDITION, subst. fém.
A.— Action de traiter, d'accomplir promptement, efficacement (une affaire). Les dernières journées, dites consacrées à l'expédition des affaires courantes, furent en réalité employées au règlement des affaires de chacun (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 22) :
1. En outre un gouvernement qui a été l'objet d'une motion de censure garde seulement compétence, jusqu'à ce que le Président de la République ait pourvu par une décision officielle à son remplacement, pour procéder à l'expédition des affaires courantes...
BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 178.
En partic.
1. Vx. (Quasi-)synon. diligence, promptitude. Homme d'expédition (Ac. 1798-1878). Le gouvernement a quelquefois besoin d'expédition, et (...) son activité ne saurait se concilier avec la prudente lenteur des tribunaux (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 308). — (...) Un démon redoutable te donne la chasse. Le nom de ce démon? — Le vent (...) ou, si tu préfères, mon élan vital (...) Je suis un homme d'une expédition prompte, comme dirait ta Sévigné. En un mot, un précurseur :« je cours devant », c'est l'étymologie (MORAND, Homme pressé, 1941, p. 49).
2. Action de se débarrasser hâtivement, avec désinvolture (de quelque chose ou de quelqu'un). Les cierges brillent mieux, les prières résonnent avec plus d'ampleur aux funérailles d'un anticlérical récupéré pour l'éternité qu'à l'expédition machinale, sans victoire particulière, d'une brebis docile (ARNOUX, Algorithme, 1948, p. 90).
B.— DR. Copie littérale d'un acte, d'un jugement. Délivrer, signer des expéditions. [Godeschal :] — (...) Pour première affaire, il [le patron] donne à votre fils [Oscar] à enlever l'expédition d'un jugement (...) et Oscar s'est laissé dindonner (BALZAC, Début vie, 1842, p. 454). Pendant un mois, dans son bureau, il [Patissot] garda (...) autour du front, sa serviette mouillée (...), tandis que des gouttes d'eau, sans cesse, tombaient sur ses expéditions, qu'il lui fallait recommencer (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 286). Celui-ci était fort bien fait pour être clerc d'étude, grossoyant la minute et l'expédition (CLAUDEL, Cinq gdes odes, 1910, p. 268).
C.— Action d'envoyer (des objets, des personnes); son résultat.
1. Action d'envoyer (un objet, une marchandise), acheminement vers une certaine destination, par un moyen de transport quelconque. Feuille d'expédition. Expédition en grande, en petite vitesse, par avion (Ac. 1932). M. Berteaux partit faire ses expéditions à différentes marques de Champagne, dont la principale à la maison Hartmann, de Reims, à qui M. Brizet fournissait chaque année cinq cent mille bouteilles (HAMP, Champagne, 1909, p. 109) :
2. Qu'était-il venu faire? Signer les papiers couleur de paille des expéditions de bestiaux? (...) L'homme s'arrêta devant de nouveaux emballages à claires-voies pleins de porcelets roses.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 235.
Ensemble du service d'expédition, du matériel, du personnel d'expédition. Tu commenceras par balayer la fabrique... de haut en bas... jusqu'à ce que je te mette aux expéditions; je verrai après si tu es bon à quelque chose (BECQUE, Corbeaux, 1882, I, 1, p. 69). Je suis sorti un peu tard, à midi et demi, avec Emmanuel, qui travaille à l'expédition. Le bureau donne sur la mer et nous avons perdu un moment à regarder les cargos dans le port brûlant de soleil (CAMUS, Étranger, 1942, p. 1141) :
3. Un petit vol — quarante francs — a été commis hier soir au service de l'expédition. C'est dans la caisse particulière du chef emballeur que le filou, cette fois, a puisé.
DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 41.
2. [Le compl. désigne une ou des pers.]
a) Opération militaire nécessitant un déplacement de troupes. Expédition de reconnaissance, de représailles; expédition coloniale, maritime; les chefs d'une expédition. Napoléon (...) prit part à cette expédition et s'éleva violemment ensuite contre la manière dont elle avait été conduite (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Page hist. inéd., 1880, p. 1209). La décision fut prise à Londres d'organiser contre le détroit de Gallipoli une expédition navale dont Constantinople serait l'objectif final (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 100). La thèse allemande — nécessité d'une expédition punitive contre la Serbie et stricte localisation du conflit — n'impliquait nullement la volonté d'une guerre européenne (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 523).
P. ext. Entreprise hostile contre quelqu'un ou quelque chose :
4. Le soulèvement contre la condition s'ordonne en une expédition démesurée contre le ciel pour en ramener un roi prisonnier dont on prononcera la déchéance d'abord, la condamnation à mort ensuite. La rébellion humaine finit en révolution métaphysique.
CAMUS, Homme rév., 1951, p. 41.
b) Voyage, randonnée de caractère scientifique ou touristique. Expédition polaire, scientifique. Aller séjourner à l'étranger, prendre part à une expédition lointaine, (...) je peux ne pas faire ces actes : j'ai besoin de sentir que rien ne m'empêche de les faire (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1235). Je téléphone à Wild que je me tiens à sa disposition pour faire avec lui l'expédition dont nous parlions avant-hier. La vallée des singes m'a été vivement recommandée (GIDE, Carnets Égypte, 1939, p. 1066) :
5. Dernièrement (...) on a organisé une grande excursion avec des amis (...); j'avais un tel besoin de solitude que je me suis donné un bon coup de hache sur le pied pour échapper à cette expédition. J'en ai eu pour huit jours de chaise longue...
BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 250.
P. méton. L'ensemble du personnel, et du matériel, nécessité par ce voyage. Les garçons téméraires que la malchance atteint dans la forêt et qui se trouvent écartés — perdus — ne reviennent guère. Parfois une expédition trouve et rapporte leurs corps, au printemps, après la fonte des neiges (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p. 142). Une patrouille de la police argentine a retrouvé le corps de Jacques Poincenot, membre de l'expédition française du mont Fitzroy (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 1, col. 1).
P. anal. Sortie, excursion exigeant certains préparatifs :
6. Ce matin, j'ai pris, place Masséna, un tramway qui m'a mené, par la rue de France, jusqu'à la route de la Lanterne. J'avais préparé mon expédition sur la carte. J'ai monté cette route (...). L'on passe entre des villas qui la dominent de leurs murs de jardins, (...) de leurs fleurs.
ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 73.
Fam. Équipée, court déplacement. Une femme descend de son brillant équipage (...) devant un de ces somptueux magasins où l'on vend des châles, elle est accompagnée d'une autre femme. Les femmes sont presque toujours deux pour ces sortes d'expéditions (BALZAC, Gaudissart II, 1844, p. 285). Un soir, les jeunes gens complotèrent de faire visite à une fille du village. (...) Un beau clair de lune favorisait l'expédition. Le cœur battant, Gilbert affectait une assurance tapageuse (ARLAND, Ordre, 1929, p. 97) :
7. Elle partit en expédition dans ces mystérieux « magasins » où les personnes prédestinées parviennent, à travers mille tentations, à dénicher exactement ce qu'elles souhaitent, et à des prix plus avantageux qu'on n'oserait l'espérer.
DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 61.
Rem. On rencontre ds la docum. expéditionner, verbe. a) Dresser la copie d'un acte. Expéditionne un peu plus lisiblement tes minutes (VERLAINE, Corresp., t. 1, 1872, p. 75). b) Faire une expédition militaire. Blida est de nouveau bloquée; il est urgent d'expéditionner contre la ville aux oranges (D'ESPARBÈS, Folie épée, 1927, p. 46).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Début XIIIe s. « action d'exécuter ce qu'on a à faire » (Frère ANGIER, Vie St Grégoire, éd. P. Meyer, 686 ds Romania t. 12, p. 161); b) 1680 « copie d'un acte » (RICH.); 2. 1587 « opération militaire exécutée au loin » (LANOUE, 398 ds LITTRÉ); av. 1696 lang. cour. « voyage, équipée » (SÉV. 592, ibid.); 3. 1741 « ce qui est expédié » (SAVARY). Empr. au lat. class. expeditio « préparatifs de guerre, campagne »; le sens 3 propre au fr. est un dér. sém. de expédier. Fréq. abs. littér. : 1 245. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 651, b) 1 944; XXe s. : a) 1 053, b) 1 357.

expédition [ɛkspedisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1212; lat. expeditio « préparatifs de guerre, expédition militaire », du supin de expedire « préparer » (→ Expédient); d'abord « préparatifs »; autres sens d'après expédier.
———
I
1 (Fin XVe). Action d'expédier (I., 1.), d'achever ce qu'on a à faire. || L'expédition d'un travail, d'une besogne, d'une affaire. Accomplissement, achèvement, exécution. || Chose de prompte expédition, qui se fait vite.
Mod. (Admin.). || Expédition des affaires courantes. || Le président du Conseil démissionnaire est chargé de l'expédition des affaires courantes.
1 Il faut attendre que la première édition (…) soit vendue; et ce n'est pas une chose de prompte expédition.
Bayle, Lettre à la Monnoye, 19 août 1697.
2 (…) l'expédition des affaires devient plus lente à mesure que plus de gens en sont chargés (…)
Rousseau, Du contrat social, III, 2.
Péj. Action de faire qqch. rapidement pour s'en débarrasser. || L'expédition d'un travail ennuyeux.
Absolt (vx). Diligence, promptitude, rapidité. — ☑ Loc. (1690, Furetière). Homme d'expédition. Expéditif.
3 De l'unité d'une même volonté dépendent l'expédition, le secret, l'obéissance, l'ordre et l'union.
Fénelon, Œ., t. XXII, p. 439, in Littré.
2 (1680). Dr. Copie littérale (d'un acte ou d'un jugement). Copie (cit. 3), double, extrait. || L'expédition est certifiée conforme à la minute par l'officier public dépositaire de celle-ci. || Expédition revêtue de la formule exécutoire. Grosse; ampliation. || Le notaire lui a délivré une expédition du contrat.
4 (…) il songea à tirer parti de son écriture, qui était fort belle (…) il alla solliciter les avoués, les notaires, les avocats de Paris (…) et il obtint assez d'expéditions pour être obligé de se faire aider par des jeunes gens. Insensiblement il entreprit les écritures en grand.
Balzac, la Vendetta, Pl., t. I, p. 915.
5 Le notaire ou autre dépositaire qui refusera de délivrer expédition ou copie d'un acte aux parties intéressées en nom direct (…) y sera condamné (…)
Code de procédure civile, art. 839, II, livre I, titre V, « Des voies à prendre pour avoir expédition ou copie d'un acte, ou pour le faire réformer ».
———
II
1 Vx, comm. Dépêche, lettre que l'on envoie. || « Ce courrier attend ses expéditions » (Trévoux).
6 Expédition (Comm.) s'entend souvent chez les marchands, et surtout chez les banquiers, des lettres qu'ils écrivent chaque ordinaire à leurs correspondants. D'autres se servent du mot dépêches.
Encycl. (Diderot), 1761, art. Expédition.
2 (1780). Mod. et cour. (→ Expédier, cit. 14, d'abord au sens de « marchandises expédiées »). Action de faire partir (qqch.) pour une destination. Envoi; transport. || Expédition de marchandises pour l'étranger. Exportation. || Expédition d'une lettre, d'un paquet, d'un colis, par la poste. || Expédition du courrier. Départ (courrier au départ). || Feuille d'expédition. || Répartir les lettres, imprimés… d'une expédition postale. Routage. || Expédition d'un mandat. || Expédition par bateau, par avion, par camion, par chemin de fer. || Expédition en grande, en petite vitesse. || Frais d'expédition. || Déclaration, bordereau, récépissé d'expédition. || Autorisation pour l'expédition de vins, de boissons. Congé. || Droit d'expédition. || Réunion de colis pour l'expédition. Groupage. || Expédition de denrées en vrac. || Expédition en caisses, par caisses. || Échelonnement des expéditions. || Service des expéditions d'une entreprise.
7 Pour les transports par chemin de fer à l'intérieur de la France, au lieu de faire une lettre de voiture, l'expéditeur remplit une déclaration d'expédition contenant les énonciations prescrites par les tarifs; elle est copiée sur le registre d'entrée de la compagnie.
Lacour, Dr. comm., no 523 (9e éd. Dalloz).
8 Ce projet est bien étudié. Il exige de grandes transformations pour l'expédition par caisses, la mise en bouteilles (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 120.
(1741). Chose expédiée. || Je n'ai pas reçu votre expédition du mois dernier.Quantité de marchandises expédiées. || Les expéditions ont augmenté. Chargement.
9 Pour évaluer les expéditions, les statistiques américaines utilisent une nouvelle unité de mesure : le wagon chargé. La charge normale d'un wagon est de 462 caisses d'oranges (…)
Paul Robert, les Agrumes dans le monde, p. 218.
3 (1500). Opération militaire exigeant un déplacement de troupes ( Guerre). || L'expédition de Xerxès contre les Grecs. || Expéditions entreprises pour délivrer les lieux saints. Croisade. || Expédition française en Égypte, au Mexique. || L'expédition d'Égypte. Campagne.Petite expédition. || Expédition rapide pour surprendre l'ennemi. Coup (de main), raid.Par ext. || Expédition de police. Descente. || Expédition punitive, de représailles.Expéditions maritimes, navales. || Expédition de corsaires, de pirates.En expédition. || Partir en expédition contre… || Envoyer une colonne mobile, un commando en expédition.
10 Leurs expéditions (des flibustiers) furent des tours de voleurs, et jamais des campagnes de conquérants (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Flibustier.
11 Ainsi les grandes expéditions s'écrasent sous leur propre poids; les bornes humaines avaient été dépassées (dans l'expédition de Moscou); le génie de Napoléon, en voulant s'élever au-dessus du temps, du climat et des distances, s'était comme perdu dans l'espace (…)
Ph.-P. Ségur, Hist. de Napoléon, IX, 14.
11.1 Les enfants du château réunis autour de Jacques organisent une expédition punitive ils rédigent un défi (…) René lit le défi puis il déclare gravement ce soir neuf heures on y sera; la bataille aura lieu le long de la rivière.
Tony Duvert, Paysage de fantaisie, p. 196.
4 (1835). Voyage d'exploration dans un pays lointain, difficilement accessible; ensemble des personnes et du matériel nécessaires à ce voyage. || Préparer, organiser, financer une expédition scientifique, commerciale. || Expédition dans le grand Nord, en Amazonie, dans l'Himalaya. || Expédition polaire. || Prendre part à une expédition. || Les membres, le matériel, les véhicules d'une expédition. || Film rapporté par une expédition.
12 La (…) caravane vous portera probablement les plumes et l'ivoire de l'Ogadine, d'où votre expédition retournera définitivement fin septembre. Nous avons essayé une petite expédition chez les Itous Djardjar; elle porte des cadeaux à des chefs importants et quelques marchandises; d'après les renseignements qu'on nous rapportera, nous verrons à établir quelque chose chez ces tribus (…) Deux autres expéditions au Wabi (…) sont aussi en préparation (…) Un rapport commercial et géographique suivra toutes ces recherches (…)
Rimbaud, Correspondance, 23 sept. 1883.
13 « Le Pourquoi-Pas ? appareille de Saint-Servan emmenant à son bord l'Expédition française sur la côte Est du Groenland, 1934-1935 ». En plus de ses quatre membres, il y a plus de 20 tonnes de matériel réunies en trois mois avec 8.000 francs de subvention officielle seulement (…)
Paul-Émile Victor, Banquise, p. 18.
Spécialt. Voyage en mer (d'un navire de commerce ou de pêche). Campagne.
14 Cette immense navigation intérieure, qui suffirait seule à la prospérité des États-Unis, ne ralentit point leurs expéditions lointaines. Leurs vaisseaux courent toutes les mers, se livrent à toutes les espèces d'entreprise, promènent le pavillon étoilé du couchant le long de ces rivages de l'aurore qui n'ont jamais connu que la servitude.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. I, p. 328.
(1771). Fig. et fam. Déplacement qui exige des grands préparatifs, du matériel. || Nous avons fait une longue excursion en montagne, cela a été toute une expédition. Aventure, entreprise, équipée. || Les départs en vacances sont une véritable expédition ! || Quelle expédition !
15 C'est Tartarin-Sancho qui n'était pas content ! Cette idée de voyage en Afrique et de chasse au lion lui donnait le frisson par avance (…) il fit à Tartarin-Quichotte une scène effroyable, l'appelant toqué, visionnaire, imprudent, triple fou, lui détaillant par le menu toutes les catastrophes qui l'attendaient dans cette expédition (…)
Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon, IX.
16 Comme c'était pour Hélène le jour des longues courses, nous allions dans les quartiers les plus lointains (…) Tu penses quelle pouvait être notre liberté, notre insouciance de voyageurs (…) Au cours de l'expédition, j'offrais à ma petite compagne un croissant, un pain de seigle (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XXIII, p. 314-316.
CONTR. (Du sens I., 2.) Original; minute. — (Du sens II., 2.) Arrivée, réception.
DÉR. Expéditionnaire.
COMP. Réexpédition.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expedition — Expedition …   Deutsch Wörterbuch

  • Expedition 26 — Mission insignia Number of crew 6 Launch craft Soyuz TMA 01M, Soyuz TMA 20 Start 26 November 2010 04:46 UTC …   Wikipedia

  • Expedition — Ex pe*di tion, n. [L. expeditio: cf.F. exp[ e]dition.] 1. The quality of being expedite; efficient promptness; haste; dispatch; speed; quickness; as to carry the mail with expedition. [1913 Webster] With winged expedition [1913 Webster] Swift as… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • expedition — Expedition. s. f. v. Action par laquelle on expedie. Prompte expedition. Il se dit des depesches, des lettres qu on expedie, soit missives particulieres, soit ordres, instructions, memoires, soit actes de Justice. Ce Courrier attend ses… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Expedition — may refer to: * A journey undertaken for a specific purpose, usually exploration and/or research *Military expedition * Expedition , the science fiction book by Wayne Douglas Barlowe. * Ford Expedition, a Ford Motor Company s large sports utility …   Wikipedia

  • Expedition — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. expedītio ( ōnis) Erledigung, Abfertigung, Feldzug , einem Abstraktum zu l. expedīre erledigen, losmachen, eigentlich den Fuß aus Fesseln befreien , einer Präfixableitung zu l. pēs (pedis) m. Fuß .… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • expedition — et achevement, Confectio. Expedition et charge de conduire une armée, Ducatus. La chose sera de longue expedition, Longe res abibit, B. ex Vlp …   Thresor de la langue françoyse

  • expedition — UK US /ˌekspɪˈdɪʃən/ noun [U] FORMAL ► speed in doing something: »We will deal with your order with the greatest possible expedition …   Financial and business terms

  • expedition — early 15c., military campaign; the act of rapidly setting forth, from M.Fr. expédition (13c.) and directly from L. expeditionem (nom. expeditio), noun of action from pp. stem of expidere (see EXPEDITE (Cf. expedite)). Meaning journey for some… …   Etymology dictionary

  • expedition — [n1] journey; people on a journey campaign, caravan, cavalcade, company, crew, crowd, cruise, crusade, enterprise, entrada, excursion, exploration, explorers, fleet, jaunt, junket, mission, outing, party, patrol, peregrination, picnic, posse,… …   New thesaurus